mercredi 14 septembre 2016

Séjour épine-vinettes à Maljasset du 12 au 14 octobre 2016 - ANNULE

Le séjour “épine vinette” à Maljasset vient d’être annulé, le propriétaire du gîte m’a conseillé de ne pas monter en raison des prévisions météorologiques.


Il est reporté à une date ultérieure.  Je propose un WE pour ceux qui ont des activités en semaine, le gîte est libre le 22,23 et 24 octobre, ou la semaine 25,26,27 octobre pour ceux qui ont  des activités le WE. 
Donnez moi vos préférences pour les dates, et on prendra à la majorité, si vous n’êtes pas libre pendant les vacances scolaires , il ne reste que la semaine prochaine
Je pense qu’on va se régaler sous un beau soleil !
Hélène 







Séjour "épine-vinettes" à Maljasset mercredi 12 , jeudi 13, vendredi 14 , donc 2 nuits, mercredi et jeudi soir, arrivée à midi ou en début d’après midi à Maljasset, balade cueillette l’après midi, fabrication de la confiture le jeudi matin, rebalade et cueillette jeudi après midi pour ceux qui veulent emporter des fruits, et dernière balade le vendredi matin , pique nique avant de nous séparer.
Certains se sont déjà inscrits, pour les autres faites le en réponse à ce mail pour donner le nombre exact au gîte
Plus de précisions pour les participants inscrits quelques jours avant
Hélène 









Lien vers la sortie épines-vinettes d'octobre 2015

http://assobrindherbenature.blogspot.fr/2015/10/tous-dans-les-epines-vinettes.html


Comment reconnaître le mélèze d'Europe?

Sortie du lundi 3 octobre 2016 à Reillanne

Nous sommes des botanistes amateurs. Si vous remarquez des erreurs, toujours possibles, dans la détermination de nos plantes,  merci de nous le signaler en commentaire. 



Nous étions 13 chez Suzanne pour le stage de vannerie, les paniers sont finis malheureusement très peu adaptés pour récolter les cornouilles !
Nous avions rendez vous le lundi à 10h sur la place de l’église de Reillanne pour essayer une petite récolte certainement très maigre cette année !


Afin de voir les cornouillers en fleurs, vous pouvez relire l'article du lundi 30 mars 2015 à Mimet

http://assobrindherbenature.blogspot.fr/2015/03/sortie-du-lundi-30-mars-2015-mimet.html


Et .. l'article sur la cueillette de cornouilles du lundi 21septembre 2015

http://assobrindherbenature.blogspot.fr/2015/09/sortie-du-lundi-21-septembre-2015.html


Complément à l'article du lundi 30 mars 2015 à Mimet :

Planter un cornouiller mâle dans son jardin 


Le cornouiller mâle se propage habituellement par marcottage ou bouture à talon en automne. Le semis peut nécessiter deux ans avant de lever puis 8 à 10 ans avant de fructifier, et ne garantit pas la fidélité au fruit d’origine. Ce magnifique arbrisseau sauvage se révèle peu ou pas fructifère lorsqu’on le plante dans son jardin ; pour fructifier il a besoin d’un deuxième spécimen (de variété différente) à proximité.
Si l’on veut qu’il fructifie abondamment, il faut planter au moins trois variétés différentes (voir chez les pépiniéristes spécialisés) Par exemple un individu de l’espèce type (sauvage) issu de semis ; fruits rouges, un cultivar à fruits jaunes et un cultivar à très gros fruits rouges 


Utilisations culinaires des cornouilles 
Les cornouilles chutent à maturité, pour les déguster crues, c’est un bon moyen pour les avoir mûres. Elles se conservent très bien au sol, ne se dégradent pas rapidement. Ce sont des fruits climactériques (c’est à dire qu’ils continuent à mûrir hors de l’arbre) Elles se récoltent aussi sur l’arbre, encore dures mais de couleur rouge, elles finiront de mûrir à la température ambiante de la maison. 




La fructification d’un arbuste est assez longue (un mois et plus) , de plus la fructification est sujette à l’alternance. 
Recette de la confiture de cornouilles plus bas dans l'article, autres recettes en suivant le lien 









Les boutons floraux des cornouilles apparaissent dès à présent pour la floraison en février.




Mais que faisaient les gendarmes de Céreste, Forcalquier et Volx dans la forêt de Reillanne?? S'intéressaient-ils aussi aux cornouilles??



Explication :

Tandis que le Galéopsis lamiacée comme chacun sait, faisait son apparition dans notre érudition grâce à Marie Thérèse, Aurore disparut à la vue de sa mère. Et la voilà faisant une réapparition, auprès de Marie Thérèse, faisant un accueil triomphal à un bataillon de gendarmerie croisé dans le bois en plein exercice de recherche .




Merci à tous, aux gendarmes, à Marie Thérèse et Marie Christine qui ont assisté Thérèse dans les recherches... et Catherine qui a fait le guet, avec en toile de fond un superbe paysage (on aperçoit la roche amère)







Le nostoc





Le pique-nique .. version Claude..






Et toujours les desserts partagés...

Les brownies de Claude



Recette : 

80g beurre
130g farine 
1 cc levure 
100 g  sucre 
100  g chocolat ou pralin
3 oeufs 
Faire fondre sucre et beurre
Faire fondre le chocolat ou le pralin
Incorporer les 3 oeufs  et remuer
Incorporer  la farine tamisée
Ajouter les graines pour ma part j'ai mis des graines de sésame des feuilles de menthe hachée et des morceaux de gingembre confit. 
Étaler dans un moule cuisson 20 minutes à 170 degrés.  


La confiture de cornouilles d'Hélène


Recette : pour 1 kg de fruits (procéder par petites quantités) 
Faire éclater les fruits dans une casserole avec de l’eau juste pour couvrir les cornouilles. Lorsque les fruits sont bien éclatés, laisser refroidir. Lavez-vous bien les mains, c’est un régal de les tremper dans les cornouilles pour enlever les noyaux, vous pouvez aussi utiliser la moulinette, c’est plus sportif ! 
Chacun son choix. Si vous avez opté pour le dénoyautage manuel, passe- les à la moulinette pour obtenir une purée. Pesez cette purée et ajoutez les 2/3 de son poids en sucre, mettre sur le feu et laisser mijoter 6 minutes . Mettre en bocaux à chaud, retourner les bocaux et laisser refroidir. 
Vous pouvez aussi congeler la purée de cornouilles et en faire un coulis une fois décongelée (Avec un peu moins de sucre que la confiture selon les goûts) Ce coulis sera divin sur une Pana-cota, une glace à la vanille ou simplement une faisselle de brebis ! 

Les figues sur canapé de Suzie


Figues sur canapé : 100g de farine de seigle, 100g de noix de coco en poudre, 100g de beurre, 80g de sucre, 1 jaune d'oeuf.
Mélanger farine + noix de coco + beurre en morceaux + sucre + oeuf
Façonner en forme de saucisson, emballer dans un papier alimentaire, mettre une nuit au réfrigérateur.
Le lendemain, découper des rondelles de pâte - des rondelles de figues fraiches que l'on pose dessus. Four à 170° pendant 18 minutes.

                                                      Le vin de cornouilles d'Yvon

Yvon, qui n'a pas pu être des nôtres, nous a envoyé sa recette de vin de cornouilles


Recette :
Les cornouilles congelées, permettent une préparation au moment désiré.
Ingrédients: un litre du vin blanc préféré, un verre de cornouilles décongelées, du sucre dosé par étapes en goûtant, un petit verre d'eau de vie pour la conservation.
Le tout est gardé au frigo pour accompagner le mariage  et obtenir un beau rose.qui peut devenir" flachi"( à partir de quelques jours jusqu'à une quinzaine)
Goûter avec modération, de temps à autre, fait partie du plaisir avant le partage.
Gardez en suffisament pour qu'il en reste pour remplir une bouteille de 3/4 de litre.
Aprés filtrage et dans une belle bouteille, l'effet et le goût sont saisissants et pas très habituels."un peu d'acidité parfumée des cornouilles, compensée par le dosage de sucre et souligné 
par la nature du vin blanc.

La faune qui nous entoure :



Nous sommes bien en automne.. L'érable de Montpellier et le colchique en témoignent.





Alisier blanc

Sorbus aria



Alisier blanc Sorbus aria D’ après Maurice Reille :
http://www.arbres-lozere.fr/wa_files/LES-ROSACEES-2016.pdf

Cet arbre au tronc droit peut atteindre 15 m. Il est commun surtout sur les terrains calcaires où il se mêle, même dans les endroits les plus secs, au chêne pubescent.
Il se reconnaît facilement à ses feuilles entières, à limbe à double denture,vertes au-dessus, blanchâtres et cotonneuses au-dessous. Au moment de l’apparition des feuilles, début mai, l’allure des bourgeons, gros et blanchâtres est caractéristique. La floraison a lieu fin mai. Les fleurs hermaphrodites, blanches sont groupées en inflorescences corymbiformes à l’extrémité de rameaux courts. Les fleurs dont les étamines sont à anthères blanches ont un pistil à deux styles libres. Les fruits, mûrs à l’automne, à paroi velue, de saveur fade et de consistance farineuse, sont à quatre pépins. Ils persistent sur l’arbre, après la chute des feuilles.
L’écorce est grise, lisse ou fissurée longitudinalement. 







&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&






&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&






Clématite des haies

Clematis vitalba


















Stage vannerie à Grambois : Mardi 27 et Mercredi 28 septembre 2016

Stage de vannerie aléatoire avec Patricia Brangeon

Merci Patricia!







Nous étions 13 chez Suzanne gîte des mésanges à Grambois pour le stage de vannerie, les paniers sont finis, malheureusement très peu adaptés pour récolter les coronouilles que nous cueillerons le lundi 3 octobre ! 

MERCI A SUZANNE et RENE pour leur accueil







Les lianes de clématite, houblon, lierre pendant, glycine fraîche étaient nombreuses. On a eu du mal à estimer le nombre de mètres de lianes utilisées pour fabriquer nos paniers en vannerie aléatoire.







Explications

1ère étape : Patricia nous montre les cercles qui sont visibles sur le panier





Démonstration des 4 cercles à faire pour le départ, 2 petits, 2 un peu plus grands








Mise en situation







Pique-nique brin d'herbe... délicieux comme toujours!